Actisas : Tout savoir sur la Société par actions simplifiée SAS » général » Quelle forme juridique choisir entre la SAS et la SASU ?

La SAS est une société par actions simplifiée, qui se compose généralement de deux associés et plus. Par ailleurs, il est tout à fait possible de créer une SAS avec un seul associé, mais celle-ci prendra alors la forme de SASU. En effet, la SASU est une entreprise qui possède des caractéristiques très similaires à celles d’une SAS, à l’exception du nombre d’associés, qui est à partir de deux personnes dans le cas d’une SAS et qui est d’une seule personne au sein d’une SASU. Dans cette revue, nous allons aborder la différence entre SAS et SASU.

SASU ou SAS, quelle est la différence ?

Comme vous avez bien pu le comprendre, la SAS et la SASU sont deux formes juridiques d’entreprise différentes. Lorsqu’on souhaite monter une entreprise avec un groupe d’associés, tout en ayant des actions simplifiées et moins de contraintes de gestion, on a souvent tendance à opter pour une SAS. Cependant, de nombreux jeunes autoentrepreneurs indépendants qui souhaitent monter seuls leur propre affaire ont tendance à apprécier la SAS, à l’exception du nombre d’associés, qui est à partir de deux personnes. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’est apparue la SASU, qui est quasiment identique à la SAS, sauf pour le nombre d’associés.

sas ou sasu que choisir

Cependant, à travers notre revue, vous allez comprendre que le nombre d’associés joue un rôle important dans une entreprise. En effet, le fait de s’occuper seul de toutes les tâches de l’entreprise s’avère être assez compliqué et peut prendre beaucoup de temps. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire de bien réfléchir avant de décider quelle forme juridique choisir. Par ailleurs, il est tout à fait possible de transformer une SASU en une SAS, en intégrant de nouveaux associés. Cela est même pratique pour les personnes qui n’arrivent plus à travailler seules, mais nécessite de réaliser un changement au niveau des statuts de la SAS. De ce fait, avant de faire votre choix, vous devez connaître la différence entre SAS et SASU.

Pourquoi choisir une SAS ?

Aujourd’hui, de nombreux jeunes investisseurs choisissent de créer une SAS, pour sa facilité de gestion et sa simplicité. L’avantage principal de la SAS est qu’elle offre une certaine liberté aux associés concernant le montant du capital de départ, ainsi que le nombre maximal d’associés. De plus, la SAS est aussi en quelque sorte disponible sous forme de SAS associé unique, qui est la SASU. En effet, la SASU offre les mêmes avantages que la SAS, à l’exception du nombre d’associés qui est d’une seule personne dans une SASU, tandis qu’il peut atteindre un nombre illimité au sein d’une SAS.

Par ailleurs, avant de choisir entre une SAS et une SASU, vous devez vous poser les bonnes questions. Par exemple, si l’activité qu’on souhaite exercer requiert d’avoir toute une équipe de travail, il sera difficile de travailler seul dans une SASU. Néanmoins, s’il s’agit d’une activité qu’on peut facilement gérer seul, mieux vaut alors opter pour la création d’une SASU. Pour résumer, voici les avantages de choisir une SAS, à savoir :

  • Pas de limite de capital : pour créer une SAS, l’important est d’avoir un capital social, même minime. En effet, le capital social d’une SAS n’est pas exigé par la loi et sera choisi par les associés ;
  • Pas de limite de nombre d’associés : la SAS peut être créée avec deux associés seulement puis atteindre un nombre illimité d’associés ;
  • Gestion des actions simplifiées : autre avantage avec la SAS est que les actionnaires ne seront responsables que de leurs actions au sein de l’entreprise, ce qui simplifie la gestion de celle-ci ;
  • Possibilité d’aller d’une SASU vers une SAS : dans le cas où vous avez opté pour la création d’une SASU dans un premier temps et qu’à présent, vous souhaitez agrandir votre entreprise, sachez qu’on peut toujours passer de SASU à SAS.

SARL, SAS, EURL, SASU : quelle société choisir ?

Il existe de nombreux statuts juridiques d’entreprise différents, ce qui rend le choix difficile notamment si on possède peu de connaissances à propos de ces statuts. C’est pour cette raison qu’avant toute chose, vous devez commencer par vous documenter à propos des différents statuts juridiques afin de trouver celui qui vous correspond le mieux. Vous devez comparer les statuts juridiques à travers leur montant minimal de capital social, le nombre d’associés ou encore la répartition des responsabilités.

Par exemple, la SARL est une société à responsabilité limitée, ce qui signifie que la responsabilité des associés se limite à leurs apports, comme dans une SAS. La différence entre la SAS et la SARL concerne cependant le nombre d’associés, qui est entre 2 et 100 personnes dans une SARL et illimité dans le SAS. Concernant l’EURL, il s’agit en quelque sorte d’une SARL à associé unique, qui présente les mêmes conditions et possède les mêmes spécificités, mais qui ne peut être composée que d’un seul associé.

Vous pouvez également aimer :